Les médecins de l’éducation nationale peuvent être recrutés comme contractuel·les, mais pour être titularisé·es, il faut passer un concours. Un arrêté définit chaque année le nombre de postes offerts. Le concours comporte l’étude par le jury d’un dossier constitué par le candidat , suivi d’un entretien avec le jury.

Le dossier, qui est déposé par le candidat lors de son inscription, comprend :
-une copie des titres et diplômes acquis ;
-un curriculum vitae impérativement limité à deux pages ;
-une note de présentation dactylographiée de cinq pages au plus, décrivant le ou les emplois qu’il a pu occuper, le ou les stages qu’il a pu effectuer, et la nature des travaux qu’il a réalisés ou auxquels il a pris part ;
-la justification des travaux et, s’il y a lieu, des activités citées.

L’entretien, d’une durée de trente minutes, est précédé d’un temps égal de préparation.
Il comporte un exposé à partir d’un cas concret , tiré au sort par le candidat préalablement à son audition. L’exposé est destiné à permettre au jury d’apprécier la capacité d’adaptation du candidat aux situations susceptibles d’être rencontrées en milieu scolaire (durée : dix minutes au maximum).
Cet exposé est suivi d’un entretien avec le jury, d’une durée de vingt minutes au minimum, destiné à apprécier les aptitudes, les qualités de réflexion et les motivations professionnelles du candidat ainsi que sa capacité à se situer dans un environnement professionnel et à s’adapter aux missions dévolues aux médecins de l’éducation nationale.
En outre, des questions portant sur le programme défini par arrêté pourront être posées par le jury.

Pour lire l’arrêté cliquez ici

Les résultats du concours 2022

Médecin de l’éducation nationale concours unique 2022
Le concours de médecin de l’éducation nationale