logo SNMSU

 

 

 

 

Commissaires paritaires SNMSU-UNSA Éducation à la CAPN des médecins de l’éducation nationale pour la première classe

 

Marie-Hélène LÉPINETTE (titulaire)

 

IMG_5626

 

Ayant débuté en santé scolaire en avril 1992, j’ai été très vite attirée par l’adhésion à un syndicat à la recherche d’informations précises à transmettre à mes collègues, puis dans la défense d’une profession essentielle en santé publique. J’ai adhéré au SNMSU en 1995 et je suis élue à la commission administrative depuis 1996. Correspondante locale dans l’Essonne, puis en Seine et Marne et dans les Hauts de Seine, j’ai rejoint l’académie de Rennes en 2006, ma région natale. Je siège au bureau national et à la CAPN comme représentante du personnel depuis 2002. Grâce à la fédération UNSA-Éducation, je représente également avec Jocelyne GROUSSET et Fabienne RANCINAN la santé scolaire au Conseil Supérieur de l’Éducation. Je m’occupe plus spécifiquement des textes officiels et du conseil juridique.

 

 

Fabienne RANCINAN (suppléante)

 

R2014-0702_C-008

Médecin de l’éducation nationale depuis 1993, d’abord en tant que vacataire, puis comme titulaire sur l’académie de Bordeaux, je me suis rapidement engagée dans l’action syndicale au sein du SNMSU-UNSA Éducation pour défendre notre profession.

Je suis actuellement trésorière de notre syndicat, commissaire paritaire à la CAPN des médecins de l’éducation nationale, et conseillère fédérale chargée du dossier « Droit syndical » au sein de notre fédération, l’UNSA Éducation.

 

 

 

Commissaires paritaires SNMSU-UNSA Éducation à la CAPN des médecins de l’éducation nationale pour la deuxième classe

 

Véronique COUROUBLE-LECOUFFE (titulaire)

 

avatar skype qualité

 

J’ai débuté en septembre 1991 comme vacataire dans un secteur rural de Haute Normandie. Reçue au concours en 2001, j’ai aussitôt adhéré au syndicat SNMSU pour défendre notre profession et surtout mes collègues vacataires… 

Je suis attachée au service public et à l’égalité des chances. Je voudrai travailler à la revalorisation de notre métier afin de ne pas rester parmi les plus jeunes collègues du service alors que nos aînés prennent une retraite bien méritée !

Élue comme suppléante à la CAPN en 2010, j’ai découvert le travail syndical dans une équipe dynamique et complémentaire, pour atteindre nos objectifs : faire reconnaître notre profession afin d’attirer des jeunes médecins pour prendre la relève.

 

Aziza BELDJOUDI (titulaire)

 

IMG_7367.JPG

 

Après douze années de médecine générale, j’ai  orienté mon parcours professionnel vers une médecine plus proche des problèmes de prévention en faveur des enfants. J’ai rejoint le ministère de l’éducation nationale en 2003 en tant que médecin vacataire puis comme titulaire en  2007 dans l’académie de Créteil en Seine-Saint –Denis.

Toujours soucieuse du bien être des conditions d’épanouissement des enfants je suis convaincue que le rôle du MEN est essentiel. Il permet d’articuler les besoins spécifiques de l'élève et les exigences de l'école notamment en  développant des réseaux de partenaires. Fière de notre métier et soucieuse des difficultés croissantes, je me suis engagée dans l’action syndicale au sein du SNMSU-UNSA Éducation pour défendre notre profession comme correspondante départementale et commissaire paritaire à la CAPN des médecins de l’éducation nationale depuis 2010.

 

Raphaëlle PASQUIER (suppléante)

 


 

Je suis médecin de l'éducation nationale depuis septembre 1994. Vacataire, contractuelle puis titulaire dans le département de l'Eure, académie de Rouen, j'adhère rapidement au SNMSU. Je deviens ensuite correspondante locale et suppléante à la commission administrative.

Le soutien du syndicat et de la fédération UNSA-Éducation, mon désir de répondre au questionnement de mes collègues et de travailler pour la défense de notre profession, m'ont naturellement amenée à accepter d'intégrer le Bureau National en 2014.

 

 

Elisabeth LARY (suppléante)

P1000447 - Copie.JPG

 

J’ai débuté ma carrière de médecin de l'Education Nationale en 2002, en Indre et Loire.

Attachée au service public et à l’égalité des chances, ce métier m'a tout de suite passionnée car il correspond bien à mes valeurs.

J'ai adhéré au SNMSU en raison des difficultés sur le terrain et du manque d'écoute de la part de nos responsables institutionnels afin de préserver un exercice de qualité et des missions réalistes.

En participant à la commission administrative et à la commission paritaire, je souhaite faire évoluer nos conditions de travail et défendre l'équité et la transparence pour tous nos collègues.